Marjorie BERNIER

Nous avons rejoint l'association afin de continuer de faire vivre nos petits anges partis dans nos cœurs.

  • Position:
    Membres actifs
  • Location:
    La Roche-sur-Yon

Une rencontre, une vie partagée, une maison, un mariage, le désir de fonder une famille, le schéma classique.

Jusqu’à la seconde échographie en avril 2010.
Notre petite fille Emma est atteinte de la maladie des brides amniotiques, les battements de son cœur disparaissent du moniteur… Tout s’écroule.

Une nouvelle grossesse tant attendue arrive, vécue jusqu’au bout avec angoisse…
Théo voit le jour en septembre 2011, à notre grand bonheur !

Nous décidons d’agrandir la famille. Mais en février 2013, à 6 mois et demi de grossesse, notre deuxième petite fille, Lucie, ne bouge plus, partie rejoindre sa grande sœur, sans raison médicale… Tout s’effondre de nouveau.

En cette même année, en juillet, je fais une fausse-couche à 2 mois et demi de grossesse, l’embryon était porteur d’une aberration chromosomique, de type trisomie.
Le sort s’acharne.

A force de persévérance, je retombe enceinte.
Tom arrive en juin 2014 et nous comble de joie.
Nous vivons enfin notre projet de vie à 4 tant espéré, sans oublier le passé. Nous sommes heureux et nous avons retrouvé ce goût à la vie après des années difficiles.

Nous profitons pleinement de nos deux enfants plus complices que jamais, vivants et en pleine santé ! Du moins, en apparence…

En mars 2016, un petit sourire en coin apparaît sur le visage de notre petit Tom, suivi d’autres symptômes. Un scanner révèle l’existence de tumeurs cérébrales chez Tom âgé d’à peine deux ans. Nous voici plongés dans l’enfer des cancers pédiatriques, entre angoisses et espoirs, entre plusieurs opérations chirurgicales et séances de chimiothérapies. En juillet, après un combat déloyal d’un peu plus de 3 mois, Tom tombe dans le coma, puis partira doucement et paisiblement dans nos bras.

A travers cette nouvelle épreuve, Tom nous enseigne à nous adultes, la force du moment présent et l’insouciance grâce à sa joie de vivre et son sourire éternel.

Aujourd’hui, Tom ne souffre plus, il est parti rejoindre ses grandes sœurs Emma et Lucie qui, ensemble, continuent de veiller sur nous.

Que d’étapes douloureuses, plusieurs deuils à surmonter.
Théo nous tient debout et nous aide à aller de l’avant chaque jour. Mais nos enfants partis nous manquent terriblement.

C’est pour cela que nous avons rejoint l’association, afin de continuer de faire vivre nos enfants partis dans nos cœurs et d’accompagner les paranges.